Aussitot Blog
AirDrop avant l’heure avec l’application iPhone, iPad et Mac gratuite Beam

via iPhone 5, 4S, iPad, iPod touch : le blog iPhon.fr http://bit.ly/13clv4j

Top 35 des gifs de la vie d’un développeur (volume 2)

Vous avez adoré le premier volume, on en remet une couche, sélectionné par le tumblr les joies du code itself.

  1. Quand je code dans l’urgence
    code-gif-201

    Source photo : Les joies du code

  2. Quand je survole mon code parfaitement indenté
    code-gif-202

    Source photo : Les joies du code

  3. Quand j’ai mon casque sur les oreilles et qu’on me demande de l’aide pour un debug
    code-gif-203

    Source photo : Les joies du code

  4. Quand la démo s’est déroulée sans aucun bug
    code-gif-204

    Source photo : Les joies du code

  5. Quand le nouveau me demande s’il existe une doc pour le projet
    code-gif-205

    Source photo : Les joies du code

  6. Quand le chef m’appelle pour me dire qu’il ne peut même pas lancer l’appli
    code-gif-206

    Source photo : Les joies du code

  7. Resto romantique après une dure journée de codage
    code-gif-207

    Source photo : Les joies du code

  8. Quand je fais une démo de la stabilité du programme aux clients
    code-gif-208

    Source photo : Les joies du code

  9. Quand on se rend compte que notre site passe sous IE alors qu’il ne devrait pas
    code-gif-209

    Source photo : Les joies du code

  10. Quand je découvre ce qu’a vendu le commercial
    code-gif-210

    Source photo : Les joies du code

  11. Quand j’ai foiré ma requête SQL et qu’elle n’arrête pas de tourner
    code-gif-211

    Source photo : Les joies du code

  12. Quand mon try-catch ne fonctionne pas
    code-gif-212

    Source photo : Les joies du code

  13. Quand un collègue vient me voir pour avoir de l’aide sur une regexp
    code-gif-213

    Source photo : Les joies du code

  14. Tiens, toi qui es dans l’informatique, j’ai un problème sur mon PC…
    code-gif-214

    Source photo : Les joies du code

  15. Avant de realiser que j’ai appuyé sur la touche INSERT
    code-gif-215

    Source photo : Les joies du code

  16. Quand j’entre dans une grosse boucle en debug pas à pas
    code-gif-216

    Source photo : Les joies du code

  17. Ce que le client voit quand j’ouvre un terminal devant lui
    code-gif-217

    Source photo : Les joies du code

  18. Quand un ami me demande d’inspecter son PC et que je découvre qu’il utilise IE
    code-gif-218

    Source photo : Les joies du code

  19. Quand j’arrive vers les lignes de codes qui font tout planter dans le debugger
    code-gif-219

    Source photo : Les joies du code

  20. Quand je demande une capture d’écran du bug au client et qu’il m’envoie une photo de son écran
    code-gif-220

    Source photo : Les joies du code

  21. Quand les stagiaires me demandent de l’aide pour la résolution d’un bug
    code-gif-221

    Source photo : Les joies du code

  22. Quand j’essaie de coder aux normes W3C
    code-gif-222

    Source photo : Les joies du code

  23. Quand le boss arrive dans le bureau après que le site ait crashé dès le premier jour en prod
    code-gif-223

    Source photo : Les joies du code

  24. Quand je m’aperçois que j’ai oublié une partie du cahier des charges la veille de la livraison
    code-gif-224

    Source photo : Les joies du code

  25. Quand un client mecontent se pointe au bureau
    code-gif-225

    Source photo : Les joies du code

  26. Avant de lancer les scripts de migration de la base de données
    code-gif-226

    Source photo : Les joies du code

  27. Quand je forme le stagiaire
    code-gif-227

    Source photo : Les joies du code

  28. Quand le chef m’explique qu’on prend un serveur Windows parce que c’est plus sécurisé
    code-gif-228

    Source photo : Les joies du code

  29. Quand je fais un rm -rf / au lieu d’un rm -rf ./ sur le serveur de prod
    code-gif-229

    Source photo : Les joies du code

  30. Quand je me rends compte que je modifie les mauvais fichiers depuis plus d’une heure
    code-gif-230

    Source photo : Les joies du code

  31. Quand on me demande d’évaluer la faisabilité des nouvelles demandes du client
    code-gif-231

    Source photo : Les joies du code

  32. Quand un collègue part en pause en laissant sa session ouverte
    code-gif-232

    Source photo : Les joies du code

  33. Quand j’arrive le matin et qu’on me dit que la prod est tombée pendant la nuit
    code-gif-233

    Source photo : Les joies du code

  34. Quand le client nous dit qu’il aimerait créer un réseau social pouvant rivaliser avec Facebook
    code-gif-234

    Source photo : Les joies du code

  35. Quand on me demande de l’aide sur un debug avant mon départ le vendredi soir
    code-gif-235

    Source photo : Les joies du code

Crédits photo (creative commons) : wabisabi2015



from Topito » Vu en Une http://bit.ly/185pkHT
Top 20 des blagues de bureau à faire à vos collègues d’open-space
office-war

Crédits photo (creative commons) : Myles!

Il n’y a rien de plus triste qu’un open-space silencieux qui travaille. Alors, pour mettre le boxon et réveiller un peu vos collègues, l’excellent Merci Alfred a lancé Office War, un site collaboratif pour s’échanger des idées de blagues geeks, plaisanteries traîtres ou attaques perfides pour foutre la merde au bureau. On vous a sélectionné nos préférées, vos collègues sauront apprécier. Ready ? FIGHT !

  1. Changer la signature e-mail d’un collègue par « GROS BISOUS »
    Potentiel comique maximum si le mail qui suit est une demande d’augmentation.
  2. Laisser un message sur le bureau lui disant de rappeler un certain Mr Lion, et donner le numéro du zoo le plus proche
    La conversation téléphonique qui suit peut envoyer du lourd.
  3. Ctrl + Alt + Flèche du bas sur le clavier (sur Windows)
    Son écran se retrouve sans dessus dessous. Et une seule antidote : connaître la combinaison inverse.
  4. Faire un print ecran du bureau, supprimer l’ensemble des icônes et mettre l’image en fond d’écran
    Et arriver un peu avant pour voir la réaction.
  5. Ecrire des messages variés au dos des cartes de visite juste avant un rendez-vous important
    « Vous me plaisez, rappelez-moi vite. »
  6. Sélectionner toutes les icônes du Bureau et appuyer sur « Entrée »
  7. Changer les options de correction automatique de Word
    Le mot « cordialement » en « gros bisous », « le » en « la », « un » en « une »…
  8. Verser un peu de vodka dans la bouteille d’eau du collègue
    Ou du pastis dans la fontaine à eau.
  9. Dire tout haut et bien fort « Moi j’ai eu une prime, pas vous ? »
    Ambiance assurée dans la boite mail du boss l’après midi. Marche encore mieux si c’est faux.
  10. Mettre des paillettes dans le savon des toilettes
  11. Créer sur LeBonCoin une annonce avec un prix imbattable (ex : une Ford Mustang des années 70 à 5 000 euros)
    Ajouter le numéro de portable de votre cible. Enjoy.
  12. Inverser la prise jack des écouteurs par celles de minis amplis (réglés à fond) cachés sous le bureau
    Avec un peu de chance, votre collègue écoute même du Francky Vincent.
  13. Le prévenir qu’il est attendu en salle de réunion, où il y a effectivement une réunion mais qui n’a rien a voir avec son taf
  14. Enlever et inverser 2 touches de son clavier
    Peu utilisées de préférence, qu’il s’en rende compte plus difficilement.
  15. Vider le bac de la trouilloteuse dans le parapluie du collègue
    Le plus souvent, le parapluie étant manipulé tête vers le bas, les confettis resteront en place jusqu’au moment ou il le levera au dessus de sa tete pour l’ouvrir.
  16. Mettre un message d’absence automatique sur sa boite mail « Je suis à poil aux Bahamas et je pense ne jamais revenir »
    Croiser les doigts pour que personne ne lui fasse remarquer avant son chef.
  17. Emprunter le portable de sa victime, remplacer le numéro de son boss par le vôtre, et lui envoyer des SMS endiablés
    Enjoy !
  18. Pour deux collègues qui sont placés face à face (à faire lorsqu’il sont partis en pause) : brancher l’écran de l’un à la tour de l’autre
    Confusion garantie.
  19. Pendant ses vacances, recouvrir d’aluminium et/ou de post its inutiles l’ensemble de son bureau
  20. Coller une gommette sur la lentille « infra-rouge » située sous sa souris
    Et le regarder débrancher et rebrancher sa souris avant de comprendre.
  21. (bonus) Siffler une chanson bien nulle de Chantal Goya en arrivant
    Vous risquez de l’entendre sifflotée jusqu’au soir.

D’autres bonnes idées ?

Voir aussi les blagues informatiques (potaches) à faire à ses collègues.

Source et plus d’idées à la con : Office War, by Merci Alfred



from Topito » Vu en Une http://bit.ly/16INpGn
Where’s Wally? Look No Further Than This New Finance App For iPhone

Where’s Wally? Look No Further Than This New Finance App For iPhone

A week ago, I reaffirmed my use of DailyCost as my expense tracking app of choice. But now, with the release of Wally, it seems that I may have to switch to a new “smart personal finance” app.

To start with, Wally has a really pleasant and easy-to-use interface. To be sure, so does DailyCost. But in my view, Wally looks to be the better organized app.

And Wally’s interface is able to serve a variety of functions tailored for expense tracking.

The app lets you log the details of your expenses: amount, venue, time, category, notes, and photos of receipts. You can do so manually, or just allow Wally to do so automatically with its InstaScan feature.

With InstaScan, Wally can scan a receipt and capture the relevant details. Effectively, the scanned receipt is saved as well.

InstaScan is quite promising. But I’m yet to scan a receipt and have all the details captured and entered properly. Perhaps this feature needs a little more fine-tuning.

Wally

When logging your expenses, Wally also encourages you to add “aspects” to them. Simply put, aspects indicate the “why” of your expenses. For example, you may categorize your taxi fare under “Transport.” But you may also specify an aspect to it, whether it’s for “personal,” “work,” or “family” reasons.

Wally also enables you to get insights on your expenses through its automatically generated charts and graphs. It also allows you to back up and export your data via iCloud and CSV email.

Optimized for iPhone and iPod touch running iOS 5.0 or later, Wally is available now in the App Store for free.

As for the app’s privacy considerations, Wally is said to be 100 percent secure. According to the app’s privacy policy, none of your personal data is saved on Wally’s servers. But your scanned receipts and their OCR results are temporarily and anonymously stored for the improvement of Wally’s recognition engine.

Wally 1 Wally 2 Wally 3 Wally 4 Wally 5

Where’s Wally? Look No Further Than This New Finance App For iPhone is a story by AppAdvice.com

AppAdvice - iPhone, iPad, iPod, App Reviews + News


from App Advice http://bit.ly/XqaepQ
The Jawbone UP Is Now Available In Europe And On Android

The Jawbone UP Is Now Available In Europe And On Android

Nearly five months after the Jawbone UP relaunched in the U.S., the fitness- and sleep-tracking wristband is making its way to Europe. At the same time, an UP app is now available for Android users via Google Play.

Originally launched in 2011, the Jawbone UP helps users track their exercise, eating habits, and the hours that they sleep each day. Unfortunately, the first version wasn’t exactly ready for prime time. As a result, Jawbone pulled it from market and offered existing customers a free replacement or full refund.

The Jawbone UP 2.0 launched at a higher price than its predecessor. However, this time, the accessory actually works, as no significant issues have been reported.

Jawbone UP:  Now available for Android

Jawbone UP: Now available for Android

According to Travis Bogard, Jawbone vice president of product management and strategy:

We are excited to expand the UP community by introducing support for Android, 11 new languages for iOS, and product availability in more than 25 additional countries around the world. Everyone wants to improve upon themselves; we’ve found this to be a fundamental human desire, no matter where a person is starting from or what they want to achieve. Today marks a big step toward our commitment to help people establish a basis for behavior change by bringing UP to everyone who wants to live better lives.

As a long-time Jawbone UP user, I’m happy to see it expand to Europe. For my Android friends, I say welcome to the club.

The Jawbone UP band is available in three sizes (small, medium, and large), and eight colors (onyx, mint green, light grey, blue, navy blue, red, orange, and hunter green). It goes in sale in Europe today, March 20.

Apple Stores in Asia and Australia will begin carrying the Jawbone UP next month, along with other retail locations in Europe, Asia, Australia, and The Middle East. The Jawbone UP is priced at US$129.99.

The iPhone/iPod touch app is available in the App Store.



The Jawbone UP Is Now Available In Europe And On Android is a story by AppAdvice.com

AppAdvice - iPhone, iPad, iPod, App Reviews + News


from App Advice http://bit.ly/WVvfhn
Picturelife Wants To Collect All Of Your Life’s Moments

Picturelife Wants To Collect All Of Your Life’s Moments

For folks still looking for a photo backup solution, say hello to Picturelife. Available for Mac and iOS, the service stores all of your photos securely and privately, so you don’t have to.

Regardless of platform, the first time you start Picturelife, you’ll be asked to upload photos. This process, which naturally takes longer depending on the number of photos you have, is seamless and happens in the background.

Better still, PictureLife works with multiple services. In addition to your computer’s hard drive, photos can be imported from Facebook, Twitter, Instagram, Flickr, Dropbox, Tumblr, Foursquare, and SmugMug.

At the start, users are given 5 GB of free storage. For $7 a month or $70 a year, that number increases to 100 GB. For $15 a month or $150 a year, users received 300 GB of storage.

When I signed up for the service online, I received an additional 100 MB of storage, which was a nice touch.

Picturelife for iPad

Picturelife for iPad

Full features include:

  • Safely backup all the pictures you take directly to Picturelife’s secure servers, even pictures from Facebook, Flickr, Instagram and more
  • Access all the photos in your entire photo library directly from your iOS device, organized automatically and laid out beautifully
  • View your photos as events on a timeline or calendar (for devices running iOS 6 only)
  • Share your pictures with family and friends, even if they don’t use Picturelife
  • Add great photo effects to any picture (requires iPhone 4S or newer, iPad 2 or newer, 5th generation iPod Touch or newer)

Picturelife reminds me of ThisLife, which arrived on the scene in 2012. That service, however, was purchased by Shutterfly in January. As a result, the ThisLife app was temporarily pulled from the App Store.

You can download Picturelife for iOS here, and for the Mac via their website. A Windows version is coming soon.



Picturelife Wants To Collect All Of Your Life’s Moments is a story by AppAdvice.com

AppAdvice - iPhone, iPad, iPod, App Reviews + News


from App Advice http://bit.ly/13cvjfg
Bon Plan : Plantes contre Zombies gratuit sur iPhone et iPad

pvz-11.jpg Décidément, en ce moment, nous sommes véritablement gatés en ce qui concerne les jeux temporairement gratuits. Alors qu’Infinity Blade est encore gratuit pour quelques heures c’est un autre jeu à succès qui vient prendre le relais.

Si je vous dis que dans le jeu gratuit de cette semaine vous trouverez des plantes, mais également des zombies vous avez forcément compris de quoi il s’agit.

Plantes contre Zombies est gratuit aujourd’hui sur iPhone et également sur iPad :

Dans ce jeu, une horde de zombies s’apprête à envahir votre maison et il vous faudra faire preuve de patience pour faire pousser suffisamment de plantes dans votre jardin pour repousser les vagues d’ennemis successives.

Certes le jeu n’est pas tout jeune, mais Plantes contre Zombies fait réellement partie des jeux à avoir sur iOS et ce serait dommage de la manquer

Vous avez testé ?


Suivez l’actualité iPhon.fr

Vous aimez ? Partagez !



from iPhone 5, 4S, iPad, iPod touch : le blog iPhon.fr http://bit.ly/VOQnWk
La mode est au financement participatif

Ce dessin est bien entendu inspiré de la plateforme Ulule qui propose différents projets de financements participatifs dans tous les domaines dont, par exemple en bande dessinée, celui plutôt enthousiasmant de La revue dessinée qui a déjà atteint son objectif et qui n’aurait sans doute pas vu le jour sans cette plateforme.

Autre projet original de la plateforme qu’il est amusant de signaler, le journaliste Jérémy Patinier a lancé une souscription pour offrir un bouquet géant à Christiane Taubira.
1785 soutiens ont déjà répondu à son appel engageant 8 898 euros ce jeudi à 16h30. Devant le succès de l’opération, une partie de la recette sera finalement reversée aux associations SOS Homophobie et Le Refuge “qui s’occupe des jeunes en situation d’exclusion familiale dûe à leur orientation sexuelle ou identité de genre”.



from L’actu en patates http://bit.ly/12yvyjo
Accéder à Facebook en contournant les blocages, FaceBridge

Facebook a une telle ampleur dans la société que nombre d’entreprises, d’écoles, d’universités… ont décidé de bloquer son accès depuis leur réseau informatique pour ne pas faire chuter leur productivité en laissant leurs employés, les élèves ou les étudiants perdre leur temps sur le réseau social.

facebook-acces-debloque

Les petits malins cherchent souvent des moyens pour contourner les entraves que les administrateurs réseaux mettent en œuvre pour bloquer cet accès à Facebook.

FaceBridge est l’un de ces moyens, il se présente comme une extension pour le navigateur Chrome. Il agit comme un proxy qui outrepasse les systèmes de sécurité et de blocage (proxy, firewall…) mis en place dans les entreprises, les écoles ou les universités pour bloquer l’accès à Facebook.

Bien que le système soit encore en cours de développement, il donne accès à la plupart des fonctionnalités de Facebook y compris le Chat.

A noter aussi, qu’un système similaire, appelé TwitBridge, permet lui d’accéder au réseau Twitter en toute circonstance en passant à travers les blocages mis en place.


Sources : FaceBridgeTwitBridge

Tweet

Related posts:

  1. Comment bloquer définitivement quelqu’un sur Facebook
  2. Accéder aux notifications d’une page Facebook
  3. Comment supprimer ou bloquer une application Facebook


from Ballajack http://bit.ly/VFgxbQ
Top 60 des étapes par lesquelles passe un accro à Facebook
facebook fan

Crédits photo (creative commons) : Franco Bouly

Ce n’est plus un secret pour personne, Facebook est le réseau social par excellence (du moins pour les facebookeurs). C’est plus ou moins addictif comme la cigarette, le sexe ou l’alcool, selon l’usage qu’on en fait. Sur une échelle de 1 à 65 où en êtes-vous au niveau de la dépendance au réseau social ?

  1. Tout le monde t’en parle
    Mais comme tu as toujours été quelqu’un de très dur à influencer, tu te dis que tu ne tomberas pas dans le panneau.
  2. Ton frère, ta sœur et tes cousins ne jurent plus que par Facebook
    Tu ris intérieurement et tu te dis que ces gens sont fous de poster leur vie sur Internet comme ça.
  3. Tu reçois un mail douteux qui t’invite à t’inscrire
    Il proviendrait d’un de tes potes de fac. Pourquoi t’écrit-il en anglais alors?
  4. Tu as ouvert un compte avec un faux nom, mais juste pour voir, hein
    Il y a plein d’étapes à faire, tu ne comprends rien, tu laisses tomber.
  5. Tu as entendu que la photo nue d’une amie a été balancée sur le réseau
    Tu veux te connecter pour voir ça mais tu as oublié ton mot de passe et tu ne veux pas le réinitialiser. Tu laisses tomber et tu te dis que ce n’est pas gentil de se moquer d’une amie, et que de toute façon tout cela est très superficiel.
  6. Tu croises un vieux pote dans la rue, il est pressé et n’a pas trop le temps de bavarder
    Il te demande si tu es sur Facebook pour qu’il puisse t’envoyer une demande. Tu lui dis que c’est plutôt toi qui vas le faire.
  7. Tu te dis que c’est trop bête de passer à côté, et puis t’aimerais vraiment retrouver ton vieux pote
    Tu t’y mets sérieusement. Comme tu ne te souviens plus du mot de passe de ton premier compte, tu en crées un autre avec un autre faux nom, parce qu’il faut rester prudent.
  8. Tu te fais un vrai profil
    En guise de photo de profil, tu choisis la première voiture que tu trouves dans Google Image. Parce qu’il faut bien mettre quelque chose.
  9. Tu rigoles de tous ces gens qui utilisent leurs vraies photos
    Tu es persuadé que c’est dangereux et que tu ne laisseras jamais une photo de toi se balader sur Internet.
  10. Tu n’as pas affiché ta date de naissance sur ton profil
    Tu penses que les gens passeront leur vie à consulter ton horoscope s’ils connaissent ta date de naissance. Et puis à quoi ça peut leur servir de toute façon ?
  11. Tu as envoyé une demande d’ajout à ton vieux pote
    Ça fait déjà 45 secondes. Qu’est-ce qu’il fout?
  12. Il t’envoie 2 minutes après un message pour te demander qui tu es
    Tu te dis qu’il est rapide ! Tu lui réponds que c’est toi, en mettant ton vrai nom et des détails pour qu’il ne doute pas.
  13. Il accepte ta demande
    Puis te renvoie un message pour s’excuser et te dire qu’il n’acceptait que les gens qu’il connaît.
  14. Tu es vexé, tu penses qu’il se la pète un peu avec ses 3000 amis
    Tu te demandes s’il connaît vraiment toutes ces personnes et si tu arriveras un jour à dépasser les 10 amis.
  15. Ton fil d’actualités ne ressemble pas à grand-chose
    Mais bizarrement, parmi les gens qu’on te suggère, tu reconnais certaines connaissances de l’école primaire. Tu hésites un peu puis tu les ajoutes toutes.
  16. Tu commences à trouver que cet article est trop long
    Tu as envie de retourner sur Facebook. Mais tu vas continuer quand même.
  17. Tu vas voir le profil de ton pote
    Il y a des photos, des vidéos et des phrases insignifiantes mais il y a beaucoup de commentaires et des espèces de pouces en l’air.
  18. Tu regardes parmi ses 3000 amis et tu retrouves d’autres connaissances
    Par curiosité, tu cliques sur ajouter. Tu te dis que ce site est quand même vachement bien foutu.
  19. Tu reçois une notification et un mail…
    …pour te dire qu’on a accepté ta demande. Cela te met en joie, plus que de raison.
  20. Tu te dis qu’ici les gens répondent vite et tu penses qu’ils ne font rien de leur vie
    Et tu actualises la page pour voir si tes demandes sont validées. Encore un coup. Refresh.
  21. Ta liste d’amis gonfle et ton fil d’actus commence à ressembler à quelque chose
  22. Tu ris en voyant les phrases et les photos postées par tes contacts. Tu passes facilement une heure par jour sur Facebook.
  23. Tu commentes beaucoup et tu lèves des pouces
  24. Tu te dis que tu es capable de faire mieux que toutes ces blagues à deux balles
  25. Tu essaies de penser à un truc marrant, tu n’en trouves pas
    Tu vas chercher une blague sur Google et tu publies ton premier statut. Après deux heures, 0 commentaire, 0 j’aime.
  26. Tu te sens vexé. Tu te déconnectes
  27. Tu te reconnectes 3 jours après et tu vois qu’il y a deux commentaires, 3 like et une invitation à liker la page d’un pote.
    Tu te dis que ça valait le coup d’avoir publié cette blague. Tu te creuses la tête pour en retrouver une autre.
  28. Tu tapes dans Google pour voir des articles qui t’aideraient à bien débuter sur Facebook
    Tu lis le premier paragraphe d’un texte qui en parle mais un son bizarre surgit. Tu vois que quelqu’un veut te parler. Tu l’ignores.
  29. Après avoir cherché à gauche à droite, tu comprends maintenant tous les mots-clés
    Comme statut, page, like, poke, j’aime, commentaires, partager et tu sais que le son bizarre c’est pour la discussion instantanée.
  30. Tu likes des pages à tour de bras et tu acceptes n’importe quelle demande
    Tu testes les applications et tu as des américains dans ta liste d’amis. Il te faut parfois quelques minutes avant de retrouver qui est cette personne qui vient de te poker.
  31. Tu te demandes si Facebook a une fan page. Tu likes la fan page de Topito
    Et tu trouves ça super chouette.
  32. Tu te dis que cette liste est vraiment, vraiment trop longue
  33. Tu as changé le faux nom de ton compte et tu utilises maintenant ta véritable identité.
  34. Tu indiques si tu es en couple ou célibataire
    Après tout les gens ont le droit de savoir.
  35. Tu invites tes amis qui ne sont pas encore sur Facebook
    Tu leur promets que ce site est fantastique et qu’ils passent à côté de quelque chose de grand.
  36. Quand tu as une chose à faire, tu finis vite pour pouvoir facebooker tranquillement
    On te fait remarquer que tu es devenu accro à Facebook, tu nies avec véhémence et proclame que tu peux arrêter quand tu veux.
  37. Tu cherches le nom d’un groupe de musique que tu aimes bien
    Ils ne sont pas sur Facebook alors tu te dis qu’ils sont nazes.
  38. Tu dis MDR et LOL dans la vraie vie
    Tu te moques des gens qui ont des photos moches et qui n’ont pas encore activé la timeline Facebook.
  39. Tu remarques que c’est bizarre de voir ton nom associé à cette voiture moche
    Tu fais une belle photo de toi. Tu reçois des « j’aime ». Tu aimes tellement ça que tu postes un album entier.
  40. Tu as remarqué que des milliers de gens ont souhaité joyeux anniversaire à ton pote aux 3000 amis
    Tu affiches donc ta date de naissance car ton anniversaire approche et que tu aimerais bien voir si tes amis t’aiment.
  41. Tu utilises maintenant l’application horoscope
    Tu as oublié l’étape 10 et ta boîte mail est pleine de notifications.
  42. Tes yeux commencent à ne plus supporter l’écran de l’ordinateur
    Tous tes amis te conseillent Facebook via mobile. Tu as essayé et tu as cliqué j’aime sur la page « Facebook mobile » car tu trouves que c’est très pratique dans les salles d’attente et aux toilettes.
  43. Tu es au lit, tu t’endors doucement, quand soudain ton portable s’illumine.
    Quelqu’un t’as envoyé un message privé, tu ne peux décemment pas t’endormir sans l’avoir lu. Tu en profites pour faire un petit tour sur ta page.
  44. Ton téléphone ne te quitte plus
    Tu penses même acheter un smartphone plus performant.
  45. Tu mets des photos de toi et tes amis en train de prendre un verre
    Tu martyrises ton chat pour faire un parfait LOLcat.
  46. Tu hésites entre passer du temps à sortir avec des amis ou facebooker tranquillement
    Après tout, tes potes sont là, tous à portée de main.
  47. Tu ne jures plus que par Facebook
    C’est la première chose que tu fais le matin, dans les transports, aux toilettes, en marchant, en cours, au boulot, en faisant les courses. Quand tu rencontres des gens, tes phrases commencent souvent par « T’as vu ce truc hier sur facebook… »
  48. Tu crées une page mais tu as peur d’assumer au cas où ça ne cartonne pas
    Tu te souviens que tu as un autre compte. Tu réinitialises le mot de passe et tu te connectes avec ce faux compte pour commenter sur ta page et tu utilises beaucoup la discussion instantanée pour demander à tes amis pour venir sur ta page.
  49. Tu remarques que pour une fois, personne n’est connecté
  50. Tu tombes sur des sites et des blogs qui critiquent Facebook et ses facebookeurs
    Tu te sens visé et tu te demandes pourquoi ces sites et ces blogs ont des fans pages Facebook si Facebook était si nul.
  51. Tu découvres que les gens sont connectés mais passent hors ligne pour ne pas discuter avec toi
    Ca fout en l’air ta journée et tu en veux à cette personne. Tu décides de ne plus lui parler. Tu commences toi aussi à passer hors-ligne.
  52. Tu te demandes quand est-ce que Zuckerberg (ton Dieu) va ajouter un bouton « je n’aime pas »
    Il doit être trop occupé.
  53. Le jour de ton anniversaire des centaines de publications se retrouvent sur ton mur
    Tu as envisagé de répondre à chacun de leurs auteurs mais au bout de 10 minutes tu te dis que tu vas y passer la journée. Il te vient donc l’idée de taper « gâteau » dans Google images. Tu publies l’image d’une énorme pièce montée en y tagant les 457 personnes qui ont écrit sur ton mur. La journée est terminée.
  54. Tu n’aimes pas du tout quand Facebook change
    Tu commences à parler comme un vieux de la vieille et tu méprises les nouveaux. Facebook c’était mieux avant.
  55. Tu n’as pas pu consulter Facebook depuis 3h, tu commences à te sentir mal
    Tes mains tremblent, tu es en nage, tu te demandes combien de personnes t’ont poké. Tu aimerais tellement le savoir. Vite. Vite.
  56. Enfin tu peux te connecter. Vite, tu files voir tes notifications.
    Tu te sens beaucoup mieux, ta vie est sous contrôle.
  57. Tu commences à te rendre compte que ça te bouffe beaucoup de temps
    Tu ne fais plus que ça, ce n’est pas normal. Tu te demandes ce que tu faisais de tes journées avant de t’inscrire sur Facebook. Au fond de toi, tu sais que quelque chose cloche.
  58. Tu commences à vérifier d’abord le profil des gens qui t’envoient une demande pour voir si tu les connais
    Tu refuses même certaines invitations. Tu es fier de toi, tu te dis que tu commences à t’en sortir.
  59. Ta tante te demande de l’aide pour s’inscrire sur Facebook parce que tu t’y connais bien
    Tu lui expliques que le logo est composé de blanc et bleu parceque son créateur est daltonien. Et tu lui conseilles de mettre son vrai nom et sa vraie photo.
  60. Tu as envie d’arrêter mais tu sais que tu vas rater des choses si tu supprimes ton compte
    T’as même essayer de le fermer, mais Facebook t’as montré des photos de tes amis, en disant « vous allez manquer à Machin », « Bidule va vous regretter »… Du coup tu t’es dégonflé.
  61. Bonus : Tu ne sais pas trop si tu veux partager ce billet sur Facebook
    Tu sais que tu es capable faire une liste plus longue que celle-ci. Et tu soupçonnes l’auteur de ce billet d’être un accro à Facebook.
  62. Alors quelles étapes manquent à cette liste selon vous ?

source : tulearenvie



from Topito » Vu en Une http://bit.ly/VRs5p7